Centre de services scolaire de Laval

Aller à la page d'accueil

Centre de services scolaire de Laval

Vaccination: Jeunes de 5 à 11 ans

POURQUOI vacciner les jeunes de 5 à 11 ans ?

La vaccination contre la COVID 19 des jeunes âgés de 5 à 11 ans a pour but de les protéger contre la maladie et ses complications, même si elles sont rares. Comme elle permet de réduire la circulation du virus, la vaccination devrait également contribuer à maintenir les activités scolaires, sportives et sociales afin que les enfants puissent reprendre dès que possible une vie plus normale. La vaccination permet aussi d’éviter de contaminer d’autres personnes plus vulnérables.

On a tous de bonnes questions sur le vaccin. En voici quelques-unes.

Quel VACCIN est utilisé ?

Le vaccin pédiatrique à ARN messager contre la COVID-19 de Pfizer est utilisé chez les jeunes de 5 à 11 ans. Il s’agit du même vaccin que celui utilisé pour les personnes âgées de 12 ans et plus mais avec une quantité trois fois moins élevée d’ARN messager.

Le vaccin pédiatrique à ARN messager de Pfizer contre la COVID-19 est-il EFFICACE ?

Oui.

L’efficacité de ce vaccin pour prévenir la COVID-19 chez les jeunes est de 91 % après deux doses.

 

Le vaccin pédiatrique à ARN messager de Pfizer contre la COVID-19 est-il SÉCURITAIRE ?

Oui.

Le vaccin pédiatrique de Pfizer est approuvé par Santé Canada. Il a franchi toutes les étapes nécessaires avant d’être approuvé. Il a fait l’objet d’études de qualité portant sur de nombreux enfants. Les experts suivent de très près toute manifestation indésirable qui pourrait survenir après la vaccination et prennent les mesures requises pour s’assurer que ce vaccin est utilisé de façon sécuritaire.

COMBIEN de doses de vaccin sont nécessaires ?

Deux doses du vaccin pédiatrique à ARN messager contre la COVID-19 de Pfizer sont nécessaires. Elles sont administrées par voie intramusculaire. La deuxième dose devrait être donnée huit semaines ou plus après la première dose. Les jeunes qui ont déjà eu la COVID-19 n’ont besoin que d’une seule dose du vaccin. Ils peuvent toutefois recevoir une deuxième dose s’ils le souhaitent.  Pour ceux qui ont un système immunitaire affaibli, deux doses sont nécessaires, même s’ils ont déjà eu la COVID-19. Le vaccinateur pourra déterminer le nombre de doses nécessaires pour chacun des jeunes.

 

 

Avec la vaccination, combien de temps la PROTECTION contre la COVID-19 dure-t-elle ?

Les études pour mieux établir la durée de la protection se poursuivent. La protection dure au moins six mois.

Est-ce que le vaccin peut CAUSER la COVID-19 ?

Ce vaccin ne peut pas causer la COVID 19 car il ne contient pas le virus responsable de la maladie. Par contre, une personne qui a été en contact avec le virus durant les jours précédant ou suivant la vaccination pourrait quand même développer la COVID 19. Il est important de continuer d’appliquer les consignes sanitaires.

Quelles sont les RÉACTIONS POSSIBLES au vaccin ?

La majorité des jeunes vont ressentir de la douleur à l’endroit où l’injection a été faite.

 

Moins de 1 jeune sur 2 peut avoir: Moins de 1 jeune sur 10 peut ressentir:
• de la rougeur ou un gonflement à l’endroit où l’injection a été faite; • des frissons;
• un mal de tête; • de la fièvre;
• de la fatigue. • de la diarrhée ou des vomissements;
• des douleurs aux articulations.

La plupart de ces réactions durent de un à deux jours. Elles sont plus fréquentes après la deuxième dose.

Plus rarement, une enflure des ganglions sous les aisselles peuvent survenir (moins de 1 jeune sur 100).

De rares cas de myocardite (inflammation du muscle du cœur) ou de péricardite (inflammation de l’enveloppe du cœur) ont été observés chez les enfants plus vieux et chez les adultes, le plus souvent au moment de la deuxième dose. Dans les études cliniques aucun cas n’a été observé chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, mais un risque très faible de myocardite ou de péricardite ne peut pas être exclu.

il est recommandé de demeurer sur place au moins 15 minutes après la vaccination car les réactions allergiques au vaccin sont toujours possibles. Ce type de réaction surgit habituellement dans les minutes qui suivent la vaccination. Le personnel sur place est formé pour intervenir immédiatement afin d’arrêter la réaction allergique.

La fréquence de cette réaction est plus élevée que ce qui est attendu habituellement après un vaccin, mais elle demeure très rare. Ce type de réaction se produit généralement dans les minutes qui suivent la vaccination. Le personnel sur place est formé pour intervenir immédiatement afin d’arrêter la réaction allergique.

 

Que dois-je faire EN CAS DE RÉACTION au vaccin ?

Appliquez une compresse humide froide à l’endroit où la piqûre aura été faite pour diminuer la douleur, le gonflement, la rougeur ou les démangeaisons. Pour diminuer la fièvre ou les malaises, donnez de l’acétaminophène (par exemple, Tylenol) ou de l’ibuprofène (par exemple, Advil).

 

Il est possible que vous receviez un courriel de la part de [email protected] ou de [email protected] vous invitant à participer à un sondage portant sur la surveillance active des manifestations cliniques inhabituelles survenant après la vaccination contre la COVID-19.

Pour plus d’informations, veuillez consulter Québec.ca/vaccincovid. Aucun renseignement personnel ne vous sera demandé dans ce sondage. Les personnes qui auront divulgué avoir présenté une manifestation https://portal3.clicsante.ca/clinique inhabituelle seront contactées de nouveau. Dans ce cas, certaines informations pourraient être demandées, comme la date de naissance ou le numéro d’assurance maladie de la personne vaccinée.

Quand mon enfant pourra-t-il se faire vacciner?

La période du 24 novembre au 24 décembre sera priorisée pour l’administration de la première dose aux enfants. Les soirées, les fins de semaine et les journées pédagogiques seront disponibles pour les parents qui souhaiteront faire vacciner leur enfant âgé de 5 à 11 ans en centre de vaccination. Des activités de vaccination seront également organisées par le milieu scolaire. Elles se dérouleront en semaine. Les parents pourront faire vacciner leur enfant selon la modalité de leur choix.

  • Les parents peuvent prendre un rendez-vous de vaccination sur Clic Santé dès le 23 novembre s’ils souhaitent accompagner leur enfant en centre de vaccination plutôt que de le faire vacciner par l’entremise du milieu scolaire, ou si leur enfant ne peut recevoir sa première dose de vaccin lors de la journée prévue, par exemple parce qu’il était absent, que sa bulle classe était en isolement, ou qu’il n’avait pas encore 5 ans au moment de la vaccination dans son école.

Pour la vaccination dans les écoles, toutes les informations seront transmises par l’école de votre enfant.

 


Outils nécessaires au consentement éclairé des jeunes et des parents

Vous recevrez de l’école le feuillet explicatif ainsi que le formulaire de consentement pour les élèves âgés de 5 à 11 ans pour la vaccination. Les parents ou le tuteur légal d’un enfant âgé de 5 à 11 ans doivent remplir le formulaire de consentement à la vaccination contre la COVID-19 et le retourner à l’école selon les consignes établies par celle-ci.

Formulaire à remplir et à retourner à l’école (élève âgé de 5 à 11 ans)

Feuillet d’information pour les parents


Vidéo pour aider à prendre une décision éclairée


Outils pour diminuer la douleur et l’anxiété liées à la vaccination chez les jeunes

Vidéos du ministère de la Santé et des Services sociaux concernant la COVID-19


Des questions?

Pour toute question concernant le fonctionnement de la vaccination à l’école, veuillez communiquer avec la direction de l’école de votre enfant.


En savoir plus


Documentation gouvernementale

Feuillet explicatif pour les parents incluant le formulaire de consentement

Affiche Pourquoi se faire vacciner?

Affiche Est-ce que le vaccin est sécuritaire et efficace?

Affiche Est-ce que le vaccin peut causer la COVID?

Affiches Quelles sont les réactions possibles?

Haut de page

Inscrivez-vous à l'infolettre

Merci! Votre adresse courriel a bien été enregistrée

Oops! Une erreur est survenue, merci de réessayer plus tard

Vous êtes déjà inscris à l'infolettre.